mercredi 20 septembre 2017

#RLN2017 - Partie 2



Bonjour !

Je reviens vers vous pour la seconde partie de ma Rentrée Littéraire du Net 2017 !!! (Pour ceux qui auraient raté la première, je vous le mets le lien ici => #RLN017 - Partie 1)

Alors que je vous parlais des sorties aoûtiennes en première partie, ce second article s'attardera sur les sorties de septembre que j'ai sélectionnées pour vous ! Eh oui, je suis une fille organisée quand je veux^^


Pour commencer, le 05/09 est sorti le second opus du diptyque Holomorphose de Jean Vigne. Comme j'ai dans ma PAL le premier tome, je ne pouvais pas passer à côté d'une présentation de cet Armageddon que nous propose le Chat Noir !

Un acide en guise de sang, des ados changés en statues de verre, mon père adoptif assassiné et moi, sur le point de l'être ; ma vie déjà peu brillante s'est transformée en enfer. J'ai dû quitter précipitamment un Grenoble dévasté par la lutte fratricide de trois anciennes déesses et de leurs soldats immortels. J'ai fui pour aller trouver des réponses dans un temple paumé au fin fond de la Mongolie, hot spot du tourisme international… Malédiction ou non, ce voyage a fait de moi une nouvelle recrue, aussi redoutée que convoitée, dans un conflit séculaire. Pour l'Homme, l'ère de la survie a déjà débuté. Pour moi, que dire ? Cette histoire n'est plus vraiment la mienne. Elle appartient à cette entité enfouie en moi, dont le dessein est de terminer une guerre commencée, voilà des millénaires. Faire un avec une ado rebelle ne fut pas sa plus grande idée…








Restons ensuite dans les tomes 2 avec la sortie, le 21/09, de La Trahison, la suite de Rebelle du désert, paru aux éditions PKJ. Comme j'avais plutôt apprécié ma lecture du premier tome, je ne pouvais pas ne pas vous parler de cette suite qui arrive !

Le destin du désert repose entre ses mains.
Amani et Jin luttent désormais ensemble pour libérer le désert du Miraji. Retenue au cœur du palais du sultan, la guerrière est déterminée à découvrir les secrets du tyran sanguinaire. Mais ce qu'elle apprend ébranle toutes ses convictions... Le sultan est-il le véritable traître ? Et surtout, que cache la mystérieuse disparition de Jin ?














Enfin, toujours dans la logique des suites, le 27/09 paraîtra chez les éditions Soleil le dix-huitième tome de la saga ELFES : Alyana.

Alyana, la petite fille née de l'union de Fall et de Tenashep, est venue au monde les yeux ouverts et capable de parler. Elle grandit très vite et fait montre de pouvoirs étonnants, provoquant l'envie autant que la crainte, des facultés qu'aucun elfe aussi jeune ne devrait posséder. Alors que son père était l'un des plus grands chasseurs de ce monde, Alyana pourrait bien en devenir la proie la plus convoitée.















À suivre...

mardi 19 septembre 2017

Ce Que Murmure La Mer


Auteur : Claire Carabas

Éditeur : Magic Mirror

Nombre de pages : 181

Catégorie : Fantastique & Romance

Prix : 18€


Pourquoi ce livre ?
Parce que j'avais adoré la première parution de Magic Mirror.
Parce que j'avais moi-même tenté l'Appel à Textes.
Parce que j'aime les sirènes.
Parce que c'est un SP.






" Je quitte mon monde, une fois de plus, pour aller à la rencontre du vôtre.  Je m'approche des lumières qui ceinturent vos rivages. Je respire l'odeur de votre terre, de vos plantes et de vos feux. Je longe vos côtes. Je peux nager longtemps. Inlassable, je fends l'eau. Je cherche ce chant à nul autre pareil. Ce chant que les femmes adressent à leurs hommes perdus. "

L'histoire de la sirène qui aimait l'homme n'a pas d'âge, l'impossibilité de cette pulsion se noue à la manière des grandes tragédies et étouffe inexorablement l'héroïne. Pourtant, quand Galathée aperçoit Yvon, solitaire sur son bateau à voiles, l'amour la foudroie et la pousse à toutes les folies. Éperdue, désespérée, animée par un espoir aveugle, elle parvient à se faire une place dans la vie du jeune marin, mais qu'en est-il de son cœur?

Redécouvrez le conte d'Hans Christian Andersen à travers les témoignages des amants empêchés et vivez le drame comme jamais vous ne l'avez exploré : de l'intérieur.




Au début, j'ai eu peur de ne pas aimer ce livre. Je l'ai trouvé trop lent et, surtout, la plume de Claire Carabas très différente de celle de Laetitia Arnould qui m'avait tant impressionnée. Mais dès lors que la sirène quitte son monde pour le nôtre, alors le livre prend une nouvelle tournure. J'ai été transportée, ballotée au fil des mots. Moi qui ne suis pas une grande fan des histoires d'amour, je me suis laissé bercer par celle-ci ! Alors que la première partie du roman m'avait paru si longue, la seconde est allée beaucoup trop vite ! Les mots et les pages défilaient.

L'histoire :
Celle d'une réécriture.
L'histoire d'un amour impossible.
Une histoire de sacrifices.

Les personnages :
Galathée est l'une des quatre filles du roi des océans. C'est une sirène. Et comme le veut le conte, elle va tomber amoureuse d'un homme. Elle va braver la mer pour le rejoindre. Hélas,  sur terre, Galathée est muette. Mais ce n'est pas tant sa langue qui lui manque pour communiquer qu'une certaine timidité qu'elle éprouve face à celui qu'elle aime.
Yvon est un marin solitaire. Il ne croit pas aux chimères, pourtant un jour, il en voit une. Tout sa vie, il la confie dans ses journaux, et aussi un peu à son ami Martin. Lorsqu'un jour il découvre une jeune femme échouée nue sur la plage, il la prend avec lui, la protège... et l'aime en secret.

La plume de l'auteur :
La plume de Claire Carabas est bien différente de celle des contes. Elle narre son histoire à travers la voix de Galathée et les lignes des journaux d'Yvon. Tantôt au passé, tantôt au présent. Si bien que cela déroute le lecteur au début.
Mais lorsque l'on quitte l'océan avec l'héroïne, lorsque l'on passe nous aussi la frontière, c'est comme si les mots s'envolaient. Soudain, l'écriture de l'auteur semble plus légère. En même temps que l'action, ce sont les sentiments des personnages que l'on découvre. Alors, on vit avec eux, on ressent avec eux... on souffre souvent, parfois, on rit.




Un roman en deux parties. Une réécriture courte mais intense. Un roman à placer dans les mains de tous les amoureux des Hommes, de la Mer, de la Lecture et des Contes.




L'histoire : 3,5/5     Les personnages : 4/5     L'écriture : 4/5     Mon appréciation : 4/5

Total : 15,5/20




mercredi 13 septembre 2017

Manus Dei

Néachronical - 3

Auteur : Jean Vigne

Éditeur : Le Chat Noir

Nombre de pages : 370

Catégories : Bit-Lit, Fantastique & SF

Prix : 19,90€


Pourquoi ce livre ?
Parce qu'il me fallait un livre avec des vampires et/ou zombies pour le challenge mystère.
Parce qu'il me fallait un livre avec des zombies et autres créatures pour le Pumpkin Autumn Challenge.
Parce que cela faisait presque un an jour pour jour qu'il trainait dans ma PAL.
Parce qu'il m'avait été dédicacé.




Par trois fois, on m'a laissée pour morte.
Dans l'ombre d'un seul et même homme.
Le temps de la vengeance est enfin venu.




"D'un moulinet, je balaye l'espace devant moi, fauche trois autres revenants dont le simple contact avec mon arme les envoie visiter trépassouille city. Et un cinquième, un sixième, c'est presque trop facile.
Presque, j'ai dit...
Les zombies, visiblement fatigués de se prendre la branlée de leur mort, bondissent sur la rambarde et d'une habile pirouette me contournent. Je les ai traités de décérébrés ? Erreur ma chère, erreur..."




Que dire de ce dernier tome sinon que je suis encore plus mitigée que pour le second ? Certes, on a encore de l'action à revendre et la saga prend un nouveau tournant. Certes, j'ai avalé les pages comme d'autres des tartines de Nutella. Et pourtant, il y avait un quelque chose qui me gênait. Le fait qu'après Arthur, Merlin & Co., l'auteur s'attaque à l'Égypte ancienne ? Le fait que ce troisième tome poursuite une revisite de la légende arthurienne ? Je ne saurais dire... Mais cette lecture m'a vraiment laissé un goût étrange.

L'histoire :
Celle d'une fille qui revient à la vie.
L'histoire d'une épée de légende.
Une histoire où amour rime avec vengeance !

Les personnages :
Néa Ledestin, nécromancienne et descendante de la Dame du Lac, se réveille dans un monde qu'elle ne connaît pas. Son monde à elle, semble avoir disparu au profit d'une apocalypse où une gamine de douze ans peut devenir une véritable machine à tuer. Cependant, certaines choses ne changent pas... Merlin par exemple, dont la jeune femme veut absolument se venger !
Merlin, que l'on voit tantôt dans le passé, tantôt dans le présent, et tantôt dans ce futur apocalyptique, est un puissant nécromancien. Après avoir tout fait pour l'Homme et surtout pour son roi, après avoir péché par amour, se retrouve embarqué par sa propre colère. Ce désir de vengeance qui le ronge au plus profond de lui.
Vivianne, Morgane et Hesat sont les trois femmes de sa vie. La première est une fée, la seconde une sorcière doublée d'un vampire, la troisième une puissante nécromancienne. Toutes trois sont des femmes aussi dangereuses que séduisantes.

La plume de l'auteur :
À travers trois époques, Jean Vigne nous propose de mieux faire connaissance avec ses personnages. Il nous montre leur évolution, le pourquoi de cette histoire dans laquelle son héroïne est encore bien malmenée. Et c'est particulièrement bien fait. Les personnages sont entiers et non figés dans un moule. De véritables entités qui prennent vie dans ce dernier opus.
Principalement au présent, cette histoire nous est contée tantôt par un narrateur extérieur, tantôt par Néa.




Un troisième et dernier tome dans lequel j'ai adoré l'évolution des personnages... mais pas celle de l'histoire.




L'histoire : 3,5/5     Les personnages : 5/5     L'écriture : 4/5     Mon appréciation : 3/5

Total : 15,5/20




lundi 4 septembre 2017

#RLN2017 - Partie 1



Bonjour !

Mais qu'est-ce que c'est que ce titre ??
Si vous suivez un peu les booktubeurs et autres blogueurs littéraires, alors vous savez que c'est l'œuvre d'une certaine PikoBooks. En effet, elle s'est dit qu'il y en avait un peu marre de voir toujours les mêmes auteurs et les mêmes maisons d'éditions pour la rentrée littéraire. Alors elle a imaginé une "autre rentrée littéraire" : la rentrée littéraire du net, ou RLN2017 (oui parce que si ça marche, on continue^^). Je vous propose de retrouver sa vidéo explicative ici ==> La rentrée littéraire du Net - Présentation.

Je m'en viens donc dans cette première partie vous présenter les sorties du mois d'août (et de début septembre) que j'ai sélectionnées pour cette #RLN2017...


Pour commencer, une sortie que j'ai piochée sur l'une des fameuses vidéos booktube de cette RLN : La Fée, la Pie et le Printemps, paru le 24/08 chez actusf.

En Angleterre, les légendes ont été mises sous clé depuis longtemps. La fée Rêvage complote pour détruire cette prison et retrouver son pouvoir sur l'humanité. Elle a même glissé un changeling dans le berceau de la reine...

Mais Philomène, voleuse aux doigts de fée, croise sa route. Philomène fait main basse sur une terrible monture, des encres magiques, un chaudron d'or et même cette drôle de clé qui change de forme sans arrêt. Tant pis si les malédictions se collent à elle comme son ombre... Philomène est davantage préoccupée par ses nouveaux compagnons parmi lesquels un assassin repenti et le pire cuisinier du pays. Tous marchent vers Londres avec, en poche, le secret le plus précieux du royaume.

Des personnages empreints d'une légèreté désespérée, une aventure aussi féerique que profondément humaine. Élisabeth Ebory renoue avec le merveilleux des anciens récits, sans nier leur part d'obscurité.






Ensuite, le second tome des Changelings - La furie du Phénix. Ces actes 3 et 4 ont été réunis dans une version papier dont la parution chez Sidh Press était initialement prévue le 30/08. Malheureusement, on ne fait pas toujours ce qu'on veut dans ce milieu... la sortie a donc été repoussée début septembre.

Les pions sont en position. La partie est lancée. Les joueurs restent dans l’ombre alors que les évènements se précipitent.

Rosa ne veut pas perdre espoir. Piégée dans une situation inextricable, elle sent qu’elle va devoir faire un choix déchirant. Loucas, lui, doit faire face à ses responsabilités, la menace sur le monde faisant passer ses désirs en second plan.
Ils suivent deux voies différentes qui vont finir par les réunir, mais dans quelles circonstances ? L’avenir n’a jamais été aussi sombre pour nos Changelings.

Entre dangers et émotions, retrouvez le monde des Changelings !










Enfin, last but not least, initialement prévu le 31/08, le second livre des Éditions Magic Mirror "Ce Que Murmure La Mer" paraîtra finalement le 07/09. Et, vous savez quoi ? J'ai grand hâte de découvrir ce premier roman de Claire Carabas !!!

« Je quitte mon monde, une fois de plus, pour aller à la rencontre du vôtre.
Je m’approche des lumières qui ceinturent vos rivages.
Je respire l’odeur de votre terre, de vos plantes et de vos feux.
Je longe vos côtes. Je peux nager longtemps.
Inlassable, je fends l’eau. Je cherche ce chant à nul autre pareil.
Ce chant que les femmes adressent à leurs hommes perdus.  »


L’histoire de la sirène qui aimait l’homme n’a pas d’âge, l’impossibilité de cette pulsion se noue à la manière des grandes tragédies et étouffe inexorablement l’héroïne.

Pourtant, quand Galathée aperçoit Yvon, solitaire sur son bateau à voiles, l’amour la foudroie et la pousse à toutes les folies.
Eperdue, désespérée, animée par un espoir aveugle, elle parvient à se faire une place dans la vie du jeune marin, mais qu’en est-il de son cœur?


Redécouvrez le conte d’Hans Christian Andersen à travers les témoignages des amants empêchés et vivez le drame comme jamais vous ne l’avez exploré : de l’intérieur.



À suivre...

samedi 2 septembre 2017

Bilan d'Août



Bonjour ! C'est l'heure du bilan !!

Pour commencer, je sais que j'ai lu plus de 1000 pages ce mois-ci puisque, sans compter la fin de Silber, j'atteins les 1080 avec quatre livres lus entièrement en août.

Mais alors, qu'ai-je lu ?


Pour commencer, j'ai donc fini le premier tome de Silber (ou Silver en "français") que j'ai lu en VO. J'ai beaucoup aimé ce livre, autant l'objet que l'histoire !
J'ai ensuite lu le tome 1 de la saga À L'Aube Des Temps Nouveaux, qui entrait dans le challenge mystère grâce à sa couverture majoritairement verte. Malheureusement, je n'ai pas pu réellement apprécier cette lecture car elle n'est vraiment que le début de l'histoire de cette saga et que, du coup, je suis un peu restée sur ma faim.
Puis, parce que cela faisait trop longtemps que j'avais commencé cette série, j'ai lu le dernier épisode de Bagne, When The Going Gets Down. Encore une fois, j'ai beaucoup aimé l'écriture de Cécile Duquenne. Surtout avec les surprises que nous réserve cet épisode !
J'ai ensuite lu La Cité des Abysses, le premier tome du Cycle d'Ékysse. Pourquoi ? Tout simplement parce que j'avais envie de découvrir cette maison d'éditions. Et j'ai vraiment bien fait car j'ai été très agréablement surprise.
Enfin, parce que je ne pouvais pas rester sans rien lire en attendant de pouvoir commencer ma lecture de septembre, j'ai lu Ton Cœur Pour Un Café. Il s'agissait de ma première histoire d'amour FF... Et vous savez quoi ? Ben c'est une romance quoi ! Et une jolie avec ça^^

Maintenant, voyons quelles ont été mes acquisitions livresques...


Ton cœur pour un café
Le Crépuscule des Dieux - Intégrale T01 à T03
La Cité des Abysses


Pour finir, puisque je suis partie en vacances pendant la deuxième quinzaine de juillet et que je recevais des amis pendant la première semaine d'août, j'ai laissé courir le concours des 3 ans du blog pendant encore tout ce mois d'août. Alors si vous n'avez pas encore participé, c'est le moment où jamais ! Vous avez jusqu'au 5 septembre ==> CONCOURS 3 ANS

Voilà, voilà ! Je vous dis donc à dans un mois pour le prochain bilan !!

jeudi 31 août 2017

Ton coeur pour un café


Auteur : Emilia

Éditeur : Dreamcatcher

Nombre de pages : 26

Catégories : Nouvelles & Romance

Prix Kindle : 0,00€


Pourquoi ce livre ?
Parce qu'il était gratuit.
Parce que je n'avais jamais lu de FF.
Parce que j'avais envie de découvrir cet auteur.
Parce qu'il me fallait une petite lecture avant d'attaquer NÉA 3.







Un bar, une commande et une rencontre qui va bouleverser la vie d'Abby et Hayley.




Pour commencer, je voudrais dire que ceux qui cherchent à pimenter leurs lectures via du FF (ou sans doute aussi du MM), eh bien passez votre chemin. Une histoire d'amour reste une histoire d'amour, peu importe qui la vit.
Pour le reste, j'ai trouvé que c'était une jolie histoire.

L'histoire :
Celle d'une fille qui se cherche.
Une histoire d'amour.

Les personnages :
Abby est une "fille qui aime les filles". Étudiante, elle n'ose pas encore réellement affirmer son homosexualité. Si ce n'est peut-être à travers ses photos.
Hayley, serveuse, n'a pas tant de complexe. Pourtant, en ce qui concerne Abby, elle est tout aussi incertaine...

La plume de l'auteur :
À travers six petits chapitres rédigés au présent et à la première personne, Emilia nous plonge tour à tour dans la tête de ses deux héroïnes. L'auteur s'amuse également à poser des embûches sur le chemin de l'amour. Ces embûches sont tout autant de malentendus qui font sourire le lecteur.




Une jolie petite histoire d'amour.




L'histoire : 3,5/5     Les personnages : 3,5/5     L'écriture : 4/5     Mon appréciation : 3,5/5

Total : 14,5/20



mardi 29 août 2017

La Cité des Abysses

Le Cycle d'Ékysse - 1

Auteur : Ariane Bricard

Éditeur : Le Héron d'Argent

Nombre de pages : 414

Catégories : SF & YA

Prix : 20€


Pourquoi ce livre ?
Parce que je voulais absolument découvrir cette maison d'éditions.
Parce que la couverture me faisait grandement envie.
Parce que l'été j'aime bien que les lectures aient un rapport avec l'eau.







Entre l’écume et les abysses reposent les morts d’Ékysse.

L’histoire se déroule sur la planète Thétys, un monde aquatique en cours de colonisation par les humains.

Huit ans plus tôt, Istalle a échappé de justesse à la mort durant la Catastrophe qui détruisit Ékysse, une ville sous-marine des profondeurs. Adulte, elle revient sur les lieux pour défendre la mémoire de son père, accusé de l’anéantissement de la cité.

C’est alors qu’elle découvre d’étranges créatures qui hantent les ruines englouties par l’océan : les dauphins d’Ékysse…




Moi qui m'attache beaucoup aux couvertures, je pensais plonger dans de la fantasy... eh bien que nenni ! La prochaine fois, j'apprendrai à mieux lire les résumés lol ! Car c'est bien de la SF ! Mais pas de la SF avec de la super technologie à toutes les pages, non ! On est juste dans un futur lointain, après la colonisation de Mars et de cette fameuse planète Thétys... et on est dans un univers doux et douloureux à la fois. Bref, j'ai été plus qu'agréablement surprise... et j'adore ça !

L'histoire :
Celle d'une quête de vérité.
L'histoire d'une famille dévastée.
Une histoire d'amour.

Les personnages :
Istalle a douze ans lorsque son monde s'effondre... littéralement. La cité d'Ékysse où elle vivait avec ses parent est engloutie et c'est son père qui est tenu pour responsable. Pendant les huit ans qui suivent le drame, la petite fille à l'enfance volée va devoir apprendre à vivre avec un tel fardeau, qu'elle change en secret. Mais à 20 ans, elle n'a plus qu'une idée en tête : prouver l'innocence de son père.
Tyde, bel étudiant terrien va aider la jeune femme à se sentir mieux dans sa peau. Grâce à lui, elle va apprendre à vivre et se lâcher un peu. Toutefois le jeune homme sait qu'elle ne lui dit pas tout. Mais il reste auprès d'elle, même dans les moments difficiles. Patient, il sait que le temps est son meilleur allié.
Maeror Nel est directeur de recherche sur Thétys. Son équipe est chargé d'analyser les eaux, la faune et la flore aux abords de la cité engloutie. Il est le premier humain à être entré en contact direct avec les dauphins d'Ékysse. Et ce contact privilégié est pour lui aussi douloureux qu'addictif.

La plume de l'auteur :
À travers un point de vue omniscient, l'auteur nous fait découvrir ses personnages et leur(s) histoire(s). De temps à autre, on plonge même dans leurs têtes, ce qui fait momentanément passer le récit de la troisième à la première personne. Et en parlant de récit, celui d'Ariane Bricard est au passé.
Quant à l'arène de ce récit (le où et le quand), on se situe entre Mars et Thétys. Tout d'abord sur Thétys, on "revient" sur Mars pour vivre rapidement l'adolescence difficile de l'héroïne. Puis, lorsque l'héroïne a 20 ans, on est de retour sur la planète aquatique, où se déroule la majeur partie de l'histoire. Ainsi, les huit ans qui passent entre la Catastrophe et le retour d'Istalle sur Thétys tiennent en deux-trois chapitres.




Une très belle surprise. De la SF comme on n'en a pas l'habitude !




L'histoire : 3,5/5     Les personnages : 4/5     L'écriture : 3,5/5     Mon appréciation : 4/5

Total : 15/20